Aucun matériel ne pourrait démontrer leur performance sans assemblage d’accessoires relatifs qui pourrait garantir son fonctionnement. Les scies circulaires nécessitent donc de mettre à point leurs compositions puis de veiller à choisir les meilleures mesures pour convenir à toutes dimensions.

De quoi sont composées les scies circulaires ?

Pour la sécurité et le confort des scies circulaires, ces dernières sont indispensablement accompagnées d’accessoires essentiels. Il s’agit en fait, du rail de guidage, du dispositif de collecte ou bien de l’évacuation des copeaux et du frein électrique. Pour ce qui est du rail sans lequel l’outil ne peut fonctionner, il peut être constitué de métal ou d’aluminium suivant lequel la semelle pourrait se tenir. L’obtention d’une coupe droite en est également l’assurance majeure. Le rail de guidage dispose en outre de joints antidérapants. D’ailleurs, pour veiller à la propreté lors de son usage, les scies circulaires possède aussi une évacuation de poussières et de coupeaux. Enfin, pour la sécurité, c’est le frein électrique qui s’en charge.

La qualité de découpe avec une scie circulaire

Quand il s’agit de découpe, les scies circulaires ne peuvent en aucun cas se séparer des lames. Celles-ci sont principalement l’élément garant de l’obtention d’une précision. Pour convenir à tous les matériaux, les lames doivent également afficher des dentures spécifiques ainsi que d’un diamètre qui s’adaptera aux dimensions de l’objet à travailler. Pour une découpe de qualité, les scies circulaires peuvent être constituées de lames en acier, de lames au carbure ainsi que de lames de tungstène. Ce qui peut respectivement découper les bois massifs, les panneaux composites ainsi que les mélaminés. Les accessoires liés aux scies accompagneront la performance et la sécurité lors de l’utilisation.

L’enjeu des diamètres des scies circulaires

Outre le moteur qui influence les caractéristiques des scies circulaires, les diamètres jouent également de rôles importants pour la conception d’une coupe. La vitesse de rotation en dépend fortement. Ce qui implique qu’un moindre diamètre entraînerait une coupe en profondeur moins élevé. Dans ce cas, le diamètre d’une scie circulaire tient essentiellement en compte les dimensions des matériaux. À l’évidence, les découpes d’un aluminium nécessiteraient de large diamètre afin d’atteindre sa profondeur lors du travail. Pour une précision concrète, 55 mm de profondeur requiert un diamètre de lame de 160/170 mm et pour une coupe à 85 mm de profondeur, il en faudra une lame de 235 mm.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.